9 moyens de voyager gratuitement (ou du moins sans se ruiner)

(Cet article est une traduction partielle d’un article en anglais) – 15 Ways to Travel for Free (Or At Least Cheap)

Voyager à travers le monde sans un sous dans votre portefeuille ? oui, c’est possible.

« Pour voyager pour pas cher, vous devez chercher les opportunités et être prêt à les saisir. Vous devez être proactif et ne pas avoir peur de demander des conseils, de l’aide. Demander ce que vous voulez – vous serez surpris de ce que les gens sont prêt à donner. J’ai découvert que la plupart des gens sont prêt à donner et très généreux malgré les préjugés. Vous perdez 100% des opportunités que vous ne prenez pas la peine de chercher » Jim Lawrence, 34 ans, voyage presque gratuitement …depuis 8 ans.

On a tous déjà entendu ce proverbe selon lequel les meilleurs choses dans la vie sont gratuites. Mais beaucoup pensent que ça s’applique uniquement aux petits plaisirs de la vie : comme sentir une fleur ou rigoler avec ses amis. Certes ces petits moments sont merveilleux, mais qu’en est-il des plaisirs encore plus grands, tel que voyager à travers le monde ? Peut-on le faire gratuitement ?

Si ce n’est pas totalement gratuitement, pour très peu alors. Si vous cherchez une expérience internationale mais que vos finances ne vous permettent pas de voyager pour l’instant, n’attendez plus indéfiniment. Vous n’avez pas besoin de milliers de $ pour vous lancer dans l’aventure. Tout ce dont vous avez besoin, c’est un peu d’originalité, d’enthousiasme et de patience. 

Alors ne laissez pas votre portefeuille vide vous empêcher de faire le voyage de votre vie. Mettez-vous bien en tête : avec une bonne attitude, les plus belles choses dans la vie (même les voyages) peuvent être vécu pour très peu.

1- Les swaps de maison (échange de maison) ou la location de votre maison

Popularisé par le film The Holiday, cette option, requière évidemment que vous soyez propriétaire de votre maison ou appartement. Si vous êtes propriétaire il y a beaucoup de site web en ligne qui propose cette option :  homeexchange.com ou homebase-hols.com. La plupart de ces sites sont payant, un paiement à l’inscription pour pouvoir mettre sa maison en ligne pendant un an. L’inconvénient de cette option est la contrainte espace-temps ; difficile de trouver quelqu’un qui souhaite swapper en même temps et dans la ville dans laquelle vous habitez, d’autant plus si vous n’habitez pas dans une ville très touristiques. L’alternative reste de louez votre logement et utiliser cet argent pour un louer dans un autre pays.

Les + : Séjourner dans une maison plutôt que dans un hôtel a ses avantages, à votre disposition : une cuisine équipée, plus d’espace, plus conviviale et familiale. Quant à louer sa maison, c’est une grande source de revenu.

Les – : la confiance à placer en des personnes que vous ne connaissez pas ; il s’agit quand même de donner ses clés de maison à des gens.

2- Les sous locations / hébergement

Si vous n’êtes pas propriétaire vous ne pouvez pas opter pour l’option des swaps de maisons, mais les hébergements chez l’habitant peuvent être une solution. Vous pouvez vous renseignez sur la question sur les sites internet suivants : : housecarers.com, mindmyhouse.com à l’international et happyhousesitters.com.au ou aussiehousesitters.com.au en Australie. Vous pouvez aussi déposez des annonces de recherche d’hébergement sur les forums ou en infiltrant des communauté universitaire et étudiante… sur Facebook ou craigslist.org

Les + : Si vous parvenez à trouver, c’est le jackpot puisque vous ne paierai rien en frais logement en échange d’arroser des plantes ou sortir un chien.

Les – : Pourquoi quelqu’un voudrait d’une personne qui ne paie rien chez lui ? ils doivent être des prédateurs sexuels ? (Malheureusement, il y a ce risque-là. Très dangereux) 

3- Bénévolat et collecte de fonds

Vous n’avez jamais pensé à faire du bénévolat ? D’une part c’est une bonne action de faite dédier votre temps à aider les autres et vous engager défendre une cause. Certaines organisations aident leurs bénévoles à trouver une chambre et financent même parfois les billets d’avion. Ces associations requiert un engagement de temps (un ou deux ans en général), des compétences et de l’expérience. Quelques organisations supportent ce genre d’initiative : Lions Club (lionsclubs.org), Optimist Club (optimist.org) ou Rotary Club (rotary.org).

Les + : Allier bonne action et plaisir de voyager

Les – : contrainte de rester un an ou deux. Pour les collectes de fonds il peut être difficile de récolter les fonds nécessaires parfois.

4- Co-voiturage et autostop

Une surprise pour personne, le covoiturage se développe énormément en France notamment grâce à blablacar. Donc un moyen de se déplacer à bas couts pour le covoiture et gratuitement pour l’autostop. Le covoiturage requiert de l’organisation au préalable. Des sites sont spécialement dédiés à cela : blablacar , erideshare.com , compartir.org

Les + : merveilleux moyen de rencontrer des personnes locales ; respect de la planète et respect du portefeuille.

Les – : faire un voyage en voiture avec une personne rencontrée sur internet ? très dangereux ça de nos jours. Si vous êtes une femme je vous déconseille clairement, combien de tueurs en série ont utilisé cette technique pour approcher leur victime. Evitons tout de même de faire un voyage prématuré vers l’autre monde après la mort (si vous voyez ce que je veux dire)

5- Obtenez une bourse de voyage

« Internationalisation » le terme que les écoles, universités et système scolaire adorent. En France les autorités mettent des aides à disposition des étudiants qui souhaitent se former à l’international. ERASMUS pour l’Europe, la bourse AMIE ou autres bourses selon les département et conseil régionaux. Même l’UNESCO se met à offrir des bourses aux étudiants dans 129 pays à voir sur UNESCO Study Abroad Guide at unesco.org

Les + : un voyage en plus et une expérience à valoriser sur vos CV

Les – : Ses bourses sont sous conditions : un stage ou des études à l’étranger sont indispensables.

6- Fly smart

En Europe très peu de personnes paient plein tarif pour un billet d’avion. Les compagnies low cost proposent des billets dont les prix couvrent un tout petit plus que les taxes auxquels ils sont soumis. De grosse promo sont faites sur leur site internet : ryanair.com  et  easyjet.com.

Les + : Un billet à 30 euros pour voyager en Europe ?  Un billet d’avion qui coute moins cher qu’un billet de train

Les – : des compagnies très controversés, tout supplément bagages, cafés… tout petit plus est facturés.

7- Voyager et travailler en même temps ?

Je vous laisse le lien de l’article que j’ai fait sur le sujet :

Si vous restez longtemps dans un pays, vous pouvez opter pour la solution du travail en même temps, vous pouvez être au pair  greataupair.com ou aupair.com) ou d’autres petits boulots (anyworkanywhere.com). Attention il faut vous renseigner sur les types de visas pour pouvoir travailler, renseignez vous sur (swap.ca) , (goworkabout.com).

Les + : gagner de l’argent pour financer son voyage tout en profitant du voyage

Les – : Il va falloir diviser votre temps entre la découverte d’un pays et les heures de travail.

8- Organiser un voyage en groupe

Beaucoup de compagnies de voyages proposent des réductions pour les organisateurs de voyage en groupes. Cela ne veut pas dire que vous etes responsable de guider votre groupe d’amis à Rome, mais il s’agit de choisir qui participe au voyage, ou ils iront et quand. Un peu sur le model des professeurs et des élèves en voyage scolaire. Les professeurs voyagent gratuitement, d’autres personnes le peuvent aussi. Vous trouverez plus d’informations sur adventuresincorporated.com ou adventures-abroad.com.

Les + : Bonne idée ! Vous pouvez voyager pour très peu et encore mieux, avec vos amis

Les – : c’est une responsabilité d’organiser un voyage pour plusieurs personnes, à répondre aux attentes de tous.

9- Les Concours de voyage

Si vous suivez des instagrammeurs sur le thème de voyage vous avez surement vu l’organisation de concours voyage sur leur feed. Vous seriez étonné du nombre de concours voyage qui sont organisés, il suffit de taper « travel contests » sur google pour voir qu’il y a des centaines de pages de résultats.

Les + : si vous avez de la chance de gagner c’est que du +

Les – : vous ne choisissez pas la destination, mais bon on ne va pas se plaindre d’un voyage gratuit

See You, L.M